Jason-CS/Sentinel 6

Depuis 1992, des satellites mesurent avec précision la hauteur des océans depuis 1 336 km d'altitude. Afin d'assurer la continuité de ces observations – capitales dans le contexte du réchauffement climatique –, 2 nouveaux satellites Jason seront lancés en 2020 et 2026.

Topex-Poseidon a été le 1er satellite en 1992 à se positionner sur une orbite fortement inclinée à 1 336 km d'altitude. Elle lui a permis de repasser tous les 10 jours au-dessus des mêmes points et de survoler 95 % des océans libres de glace. En 2001, Jason-1 s'est placé sur la même orbite, puis ce fût au tour de Jason-2 en 2008. En 2016, Jason-3 les rejoindra.

Tous ces satellites franco-américains ont initié une série de données exceptionnelles sur la topographie des océans permettant de suivre les creux et les bosses générés par les courants marins, de déterminer avec précision l'élévation du niveau des mers. Pour poursuivre cette mission capitale dans le contexte du réchauffement climatique, les satellites Jason-CS-A/Sentinel-6A et Jason-CS-B/Sentinel-6B seront lancés en 2020 et 2026. Positionnés sur la même orbite que leurs prédécesseurs, ils seront équipés du même type d'instruments afin d'assurer la cohérence des mesures, essentielles aux études scientifiques.

La mission Jason-CS (CS signifiant Continuité de Service) s'inscrit dans le programme européen Copernicus et dans le projet d'océanographie opérationnelle MyOcean financé par la Commission européenne. Cette mission est une cooperation entre l'ESA, la Commission Européenne et Eumetsat. Les Etats-Unis sont également un partenaire clé de la mission, avec la NASA et la NOAA jouant un rôle dans le lancement, les opérations côté USA et la fourniture d'un radiomètre, d'un récepteur GNSS-RO et d'un Rétroréflecteur Laser. Autre partenaire clé de cette mission, le CNES est en charge de la fourniture de l'orbite précise du satellite, via son instrument DORIS et la soixantaine de stations terrestres associées, et le récepteur GNSS-POD. Il est aussi responsable de l'expertise et de l'évaluation de la performance de la mission.